FAQ

1) Qu’est-ce que l’ALAC?
2) Comment puis-je trouver un libraire membre de l’ALAC dans ma région?
3) Comment puis-je savoir à qui faire confiance lorsque je vends ou que j’achète des livres?
4) J’ai un livre et j’aimerais savoir combien il vaut. Pouvez-vous m’aider?
5) J’ai besoin de faire faire une évaluation pour fins d’assurance ou d’homologation. Que dois-je faire?
6) J’ai des livres à vendre. Que dois-je faire?
7) À quoi dois-je porter attention lorsque j’achète des livres en ligne?
8) Où puis-je trouver les meilleurs livres ou les livres les plus intéressants sur le Web?
9) J’aimerais améliorer ma collection de livres. Pouvez-vous me guider?
10) Qu’est-ce qu’un salon du livre et comment puis-je savoir s’il s’en tient un dans ma région?
11) Pouvez-vous me recommander un bon livre?
12) Je suis libraire. Que dois-je faire pour devenir membre de l’ALAC?
13) Quoi dois-je faire si je connais un libraire qui agit de façon douteuse?



1) L’Association de la librairie ancienne du Canada (ALAC) est l’association nationale canadienne des libraires professionnels. Tous nos membres sont en affaires depuis plusieurs années et ont ainsi développé un haut niveau d’expertise dans leurs domaines de spécialisation respectifs. En tant que membres, nous faisons aussi partie de la LILA (Ligue internationale de la librairie ancienne http://www.lila.org/) et nous adhérons à leurs normes très élevées en matière de qualité, de connaissances et d’éthique.

2) Pour trouver un libraire membre de l’ALAC près de chez vous, utilisez l’outil de recherche des membres. S’il y a un membre dans votre région, vous le ou la trouverez là.

3) Vous pouvez toujours faire confiance à un libraire membre de l’ALAC ou de la LILA. Nous nous engageons à suivre les normes les plus élevées en matière de conduite professionnelle et d’éthique, et notre organisme adhère aussi à cet engagement.

4) En général, nos membres ne fournissent pas d’évaluations à l’improviste mais si vous appelez un libraire dans votre région, il ou elle pourra peut-être vous aider. Une si large part de la valeur d’un livre dépend de son édition et de sa condition que vous devrez probablement lui apporter le livre. Notez aussi que si c’est un livre que vous pensez vendre, un libraire qui pourrait être intéressé à l’acheter ne voudra peut-être pas l’évaluer puisque cela le placerait en conflit d’intérêt. N’oubliez pas que bien des livres n’ont peu ou pas de valeur commerciale – ne soyez donc pas surpris d’apprendre que votre livre aura peut-être plus de valeur sentimentale pour vous qu’il n’en aurait sur le marché.

5) Bon nombre de libraires membres de l’ALAC ont des services d’évaluation. Utilisez l’outil de recherche des membres pour trouver le membre le plus près de chez vous. S’il y en a plusieurs, communiquez celui ou celle dont les sujets de spécialisation sont les plus près des livres que vous avez. N’oubliez pas qu’une évaluation approfondie exigera probablement des frais car il faut souvent beaucoup de temps pour effectuer une telle évaluation.

6) Les libraires membres de l’ALAC sont toujours à la rechercher de bons livres. Trouvez un libraire local par l’entremise de l’outil de recherche des membres – s’il y en a plusieurs, communiquez avec celui ou celle dont les domaines de spécialisation se rapprochent le plus de vos livres. Vous pouvez avoir confiance : tous nos membres adhèrent à un code d’éthique strict qui comprend des pratiques commerciales équitables et claires avec tous les clients, qu’ils soient acheteurs ou vendeurs. N’oubliez pas cependant que ce ne sont pas tous les livres qui intéressent tous les libraires (nous avons tous nos spécialités) et que certains livres n’ont que peu ou pas de valeur commerciale – si un libraire va voir votre collection et qu’il ou elle ne s’intéresse qu’à une partie de celle-ci, demandez-lui quoi faire avec le reste.

7) La première chose que nous recommandons est de rechercher le cible de l’ALAC (ou ABAC) si le libraire est Canadien) et/ou de la LILA. C’est votre garantie que le libraire adhère aux plus hautes normes de l’industrie. Vous pouvez ainsi faire confiance à la description physique, à la recherche derrière les notes et à l’exactitude des prix. Vous devez aussi chercher des descriptions qui sont suffisamment exactes et détaillées, qui utilisent la langue appropriée (voir le glossaire terminologique de la LILA – pour plus de renseignements, visitez le site http://www.ilab.org/fre/glossary.html) et qui garantissent la facilité du retour si l’article n’est pas tel que décrit.

8) Pour les livres les plus intéressants à vendre, consultez d’abord les pages de recherche de livre, des articles vedettes des membres et des catalogues des membres qui vous permettront de voir ce qu’offrent les libraires de l’ALAC. Si vous n’avez toujours pas trouvé ce que vous cherchez, visitez la page de recherche de livres sur le site Web de la LILA (http://www.ilab.org/search_form.php).

9) Oui, un libraire membre de l’ALAC peut vous aider à construire votre collection, mais ce ne sont pas tous nos membres qui offrent ce service. La création d’une collection est très personnelle et elle s’organise mieux avec un libraire avec qui vous aurez tissé des liens. Consultez la liste des spécialités de nos membres et voyez qui semble avoir des intérêts semblables aux vôtres. Appelez ce ou cette libraire pour parler de la possibilité d’établir une telle relation et voyez ce qui s’en suivra.

10) Un salon du livre est une exposition où un groupe de libraire se rencontrent pour une journée ou une fin de semaine, installent leurs kiosques pour présenter leurs livres et les vendre au public – un peu comme si vous aviez une série de petites librairies au même endroit, chacun avec des livres bien choisis que vous pourriez regarder et acheter. L’ALAC commandite le Salon international du livre ancien de Toronto en octobre où nous rassemblons cinquante ou plus des principaux libraires internationaux. C’est une occasion idéale de trouver et d’acheter des livres intéressants de tous genres, que ce soient des livres rares ou anciens, sur une foule de sujets, des livres curieux et des livres de collection. Nous maintenons aussi une liste d’autres salons canadiens.

11) Tous nos livres sont de bons livres, mais nous laisserons le choix de la recommandation à votre libraire local!

12) Si vous avez été un libraire à temps plein pendant trois ou quatre ans et que vous travaillez selon les normes professionnelles et éthiques de l’Association, vous pouvez faire une demande d’adhésion à l’ALAC. Vous aurez besoin de la recommandation de quatre membres en règle (dont deux auront été membres depuis deux ans ou plus) et vous devrez envoyer votre demande et les quatre lettres de recommandation au secrétaire de l’ALAC. Pour de plus amples renseignements et pour recevoir un formulaire d’adhésion, veuillez communiquer avec le secrétaire de l’ALAC à: info@abac.org.

13) S’il ou elle est membre de l’ALAC, veuillez communiquer avec l’Association à l’adresse: info@abac.org immédiatement. Nous entrerons en communication dès que possible et travaillerons à redresser la situation.

À propos de l'ALAC | Contactez-nous | ©2011-16 ALAC